La commercialisation, tant en vrac qu’en bouteilles, se partage entre la France et l’export.